Test : le bracelet vibrant Unitact

J’ai eu l’opportunité d’avoir le bracelet Unitact en test pendant une dizaine de jours, pour faire l’expérience de ce nouvel outil, et voir si ce bracelet dont tout le monde parle pourrait m’être utile en tant que malentendante.

Bracelet Unitact

J’ai vu que des personnes sourdes l’avaient testé et qu’il leur apporte un vrai confort au quotidien. Je voulais donc voir si, dans ma vie de tous les jours, ce bracelet pourrait aussi changer les choses pour moi.

D’abord, quelques mots sur le concept, et je reprends ici les mots de Thibaud Severini, co-fondateur et président de Novitact :

Notre ambition est de faire du sens du toucher une alternative à l’ouïe et la vue. Nous voulons libérer l’attention visuelle des sourds déjà très sollicitée pour qu’ils se sentent plus libres.

Le concept est intéressant, même si je ne suis personnellement pas plus que ça en recherche d’un sens alternatif à la vue. C’est sûrement pour ça que de nombreux sourds s’y sont retrouvés et ont adopté le bracelet immédiatement.

Je tiens aussi à préciser que j’ai testé une version Beta du bracelet ainsi que de l’application Unitact. Il ne s’agit donc pas de la version finale qui sera commercialisée, et certains des problèmes ou questionnements que j’ai eus seront peut-être résolus dès que l’appareil et l’application seront finalisés.

Voici donc les résultats de mes tests et essais.

Bracelet Unitact : dans la boîte

Dans la boîte du bracelet Unitact

A la réception, le bracelet Unitact est bien calé dans une boîte, et livré avec un chargeur et un câble USB de chargement.

Le bracelet lui-même comporte quatre symboles en relief, qui permettent d’envoyer des messages par le biais de l’application. Un de ces quatre symboles est un cercle qui contient des diodes qui s’allument lors du chargement et lors d’une alarme, par exemple.

Le bracelet Unitact branché

C’est simple, intuitif et la prise en main est très rapide.

Voici donc ce que j’en ai pensé. Gardez en tête qu’il s’agit de mon avis seulement, lié à ma situation auditive individuelle et à ce dont j’ai besoin dans ma vie quotidienne. C’est donc très personnel.

Les points positifs

  • Le bracelet tient bien, pas de risque qu’il tombe ou glisse.
  • On voit que c’est de la bonne qualité, le bracelet inspire confiance à ce niveau là. On n’a pas peur qu’il se casse ou qu’il se raye.
  • Les vibrations sont ressenties de façon très forte. Pas de danger d’en manquer une.
  • L’alarme est assez douce pour être agréable.
  • L’appli est intuitive à utiliser et assez ergonomique, déjà dans sa version d’essai. Cela laisse présager une bonne application à venir.
  • Il y a un bon potentiel d’amélioration et d’ajout de nouvelles fonctionnalités, de liens avec d’autres applications, etc. Le système lui-même est intéressant.
  • C’est assez simple et facile à prendre en main. J’imagine que cela peut être très utile aussi pour les personnes sourdaveugles, en raison des boutons tactiles différents pour envoyer des messages depuis le bracelet.

Les points négatifs

  • L’ergonomie : le bracelet est gros, en plastique, et cela tient chaud. Je trouve cela assez inconfortable à porter toute la journée, et je l’ai testé alors qu’il ne faisait pas trop chaud. Je pense que l’été, ça peut être gênant. De même, je ne me vois pas dormir avec parce que je n’arrive pas à l’oublier.
  • L’esthétique : je pense que quelque chose de noir, peut-être un peu plus fin, passerait mieux (après, c’est personnel).
  • Le fonctionnement : J’ai eu des problèmes de déconnexions intempestives avec mon smartphone. Par contre, ce problème là n’a apparemment pas été rencontré par les autres testeurs, donc ce n’est pas un problème généralisé.
  • Les vibrations : il faut une véritable courbe d’apprentissage avant d’arriver à les différencier.
  • Suite au point précédent : La vibration puissante du message qui arrive a tendance à me surprendre, et j’ai du mal à interpréter le message sans élément visuel supplémentaire (parce que je suis encore en train de me dire : « Aaah ! Ca vibre ! Qu’est-ce que c’est ! » que la vibration est terminée). Du coup, à chaque fois que le bracelet vibre, je me retrouve à vite regarder mon téléphone pour voir quel est le message.
  • Le prix : à presque 200 euros, il est vraiment plus cher qu’une bonne montre connectée !

Les possibilités à développer

  • Ce serait super que le bracelet puisse être mis en lien avec la sonnerie du téléphone, l’interphone, la sonnette de la porte d’entrée, un timer, et tous les autres bruits que l’on peut manquer et qui sont importants.
  • L’interaction avec d’autres applications sur le téléphone serait très utile, en particulier en cas de réception d’appels ou de messages ou autres.
  • Ce serait bien de pouvoir configurer avec quelles applications le bracelet devrait être connecté, un peu comme on configure quelles sont les applications qui peuvent envoyer des notifications à une montre connectée.
  • Je sais que la version finale proposera de choisir quelle vibration est associée à quel message, et c’est une excellente idée. Le fait de pouvoir personnaliser des messages sera utile aussi, pour s’adapter à la vie de chacun.
  • Ce serait bien aussi de pouvoir envoyer des messages au bracelet plus facilement qu’en passant par l’application. Un petit exemple : si je traverse la rue et que la personne qui m’accompagne veut me prévenir d’un danger, il faut qu’elle sorte son téléphone, qu’elle le débloque, qu’elle ouvre l’appli, qu’elle aille sur la page des messages et qu’elle envoie le message « Attention danger ». J’ai donc plusieurs fois le temps de me faire écraser. Quand j’ai posé la question, on m’a dit que le mieux serait que l’autre personne ait elle aussi un bracelet. Et c’est vrai que d’un bracelet à l’autre, c’est super ! Il suffit d’appuyer sur le symbole en relief correspondant au message qu’on veut envoyer, et en 2 secondes, c’est fait ! Mais à 200€ le bracelet, c’est un sacré investissement à faire. Pour les couples de malentendants ou de sourds, ou les groupes d’amis sourds ou malentendants, cela peut se faire et être utile, mais si on est surtout avec des personnes entendantes, je ne me vois pas faire acheter ce bracelet aux autres aussi. Du coup, cela serait peut-être bien de développer une petite télécommande pas trop chère que l’autre personne puisse avoir sur elle avec quelques messages préprogrammés à envoyer sur le bracelet, par exemple.

En conclusion

Mon expérience avec le bracelet Unitact n’a pas été très concluante, et pour moi dans ma vie quotidienne, je ne pense pas en avoir vraiment l’utilité.

Par contre, j’ai vu que de nombreux sourds l’avaient adopté, et je pense que cela permettra d’apporter un meilleur confort et une meilleure qualité de vie à plein de personnes.

En revanche, le test du bracelet Unitact m’a permis de me rendre compte de l’utilité de la vibration pour me prévenir de messages et autres réveils. J’ai donc maintenant une montre connectée qui me permet de me réveiller en douceur (et sans bruit), de m’alerter des appels, SMS, et emails importants, et je suis ravie !

Et si vous souhaitez voir d’autres avis de personnes sourdes qui ont testé le bracelet, vous pourrez en trouver par exemple ici et ici.

About Armelle

11 comments

  1. Hum… l’écrivain de SF a tout de suite sauté sur cet article ^-^
    Je trouve l’idée géniale mais là, comme ça, je ne vois pas du tout ce que ça apporte par rapporte à la montre connectée. Je me demande même si ils ne se trompent pas de cible! Pourquoi cette interface uniquement haptile et sans écran? Pour libérer la vue?
    Je suis d’accord avec toi le bracelet prend de la valeur si nos proches peuvent être directement connectés. Pourquoi ne pas communiquer directement avec un vocabulaire en nuance de vibration, sans passer par le téléphone que ce soit à distance ou tout près.
    Pour le coût cela s’arrangera lorsque le produit sera construit en plus large séries.
    Sympa le test en tout cas…

    • Alors oui, c’est ce qu’on m’a dit, que l’objectif était de libérer la vue qui était très sollicitée chez les sourds. Pour moi, la conséquence, c’est que dès que ça vibre, je me précipite sur mon téléphone pour avoir une confirmation visuelle de ce qui est dit… Donc pour moi la montre connectée est plus pertinente.
      Quant à la possibilité de communiquer directement sans passer par le téléphone, je ne sais pas quelles sont les contraintes techniques, mais là, ça passe par le téléphone en utilisant le bluetooth.
      Et oui, le coût va certainement diminuer, mais là je trouve que le prix de départ reste élevé. Bien sûr, on peut l’acheter à 99€ en participant au kickstarter, mais ça reste assez élevé pour moins de fonctionnalités et de personnalisations possibles qu’une montre connectée.
      Tu devrais inventer un appareil génial, toi, auteur de SF !! 🙂

  2. une nouvelle fois merci pour cet article, armelle car je ne savais pas qu’il existait un tel appareil 🙂
    ce que je me demandais, c’est si ça prévenait quand tu te fais klaxonner ou ce genre de chose que les sourds ne peuvent entendre dans la rue (ou quand ils sont en voiture)?
    ma question est peut-être bête mais j’ai besoin qu’on m’explique les trucs vingt fois avant de bien comprendre de quoi il s’agit…..à chacun son handicap, hihihi
    en tout cas, merci de contribuer à éclairer ma lanterne, comme toujours grâce à tes articles et plein de bisous!

    • Eh bien, c’est tout neuf comme appareil, c’est encore en phase de test et de financement ! Ce n’est donc pas étonnant que tu n’en aies pas entendu parler encore.
      Pour l’instant, le bracelet communique avec une application sur le téléphone par Bluetooth, et ne peut recevoir que les messages provenant de cette application ou d’un autre bracelet. Donc il n’y a pas de système qui transmette des sons extérieurs pour les transformer en vibrations. Et techniquement, je pense que ça serait beaucoup plus compliqué, il faudrait peut-être une application sur le téléphone qui écoute et interprète tous les bruits extérieurs, qui soit liée avec le bracelet. En tout cas pour l’instant ce n’est pas le cas.
      Mais l’idée est bonne, et si c’était possible, je pense que cela augmenterait beaucoup l’intérêt du bracelet et que cela élargirait le public cible.

  3. Merci pour votre témoignage intéressante ! Est ce que vous savez quand la version final sera commercialisé ? si en ce moment c’est toujours une montre beta ?
    Ensuite, quel montre connectée avez vous choisi du coup ? Merci pour votre aide!

    • Merci de votre commentaire ! Alors le bracelet Unitact n’est pas une montre connectée, c’est vraiment un bracelet vibrant qui reçoit des messages uniquement en vibration. Je n’ai pas eu de nouvelles quant à la version finale pour l’instant ou à sa commercialisation.
      De mon côté, j’ai finalement acheté une Pebble, parce que j’aime le côté visuel, et j’aime pouvoir regarder ma montre pour savoir pourquoi elle vibre, sans avoir à décoder une vibration particulière. J’en suis très satisfaite jusqu’ici. Elle me permet de me réveiller en douceur, de savoir quand je reçois des SMS ou des appels, ou des emails (c’est utile pour le boulot, pour moi).

  4. Ah cool un avis externe. 🙂
    Vu le prix, je me posais la question de son utilité. Et bien voila la réponse.

    Par contre je cherche toujours un moyen de me réveille avec un vibreur MAIS relié avec mon téléphone.

    Tu parle de montre connecté. Toutes permettent le réveil le matin ou pas ?

    Tu as quel modèle ?

    Merci d’avance pour les réponses 🙂

    • Merci de ton commentaire Ugo !
      J’ai depuis un peu plus d’un an une montre connectée Pebble. J’en suis très satisfaite et le réveil vibrant est vraiment très agréable. Et puis ça a l’autre avantage que je ne loupe plus d’appels ou de messages importants, parce que j’ai tout de suite la notification vibrante au poignet.
      Je pense que toutes les montres connectées permettent le réveil, mais il faut bien regarder laquelle choisir, en particulier au niveau de l’autonomie. Parce que si ta montre tient tout juste une journée (comme la Apple watch par exemple) et que tu dois la recharger toutes les nuits, elle ne te servira à rien comme réveil.
      L’avantage des Pebble, c’est qu’elles ont une autonomie monstre (la Pebble Time Steel, que j’ai, a entre 7 et 10 jours d’autonomie), et c’est très pratique. L’inconvénient, c’est que Pebble n’existe plus en tant qu’entreprise. Ca a été racheté par Fitbit. On trouve encore quelques Pebble, mais il n’y a plus de garantie donc ça peut être un peu compliqué en cas de problème.
      Pour l’instant je suis très contente de la mienne donc je n’ai pas été chercher plus loin, mais si tu trouves une montre qui te convient, n’hésite pas à le poster dans les commentaires, c’est intéressant pour tout le monde !

Laissez un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :